Les textes et images présents sur ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me demander avant une quelconque utilisation.


vendredi 19 février 2016

Rassasiée d'amour

" Ta voix me manque,
Tes rires me manquent,
Te voir vivre et bouger vêtu de cette chemise à carreaux qui ne ressemble plus à rien depuis le temps qu'elle attend, suspendue dans le grenier...

Les trajets en voiture sans toi, c'est terrible, quand je repense à ces virées ensemble, à cette joie évidente, radicale, surpuissante, qui s'emparait de nous ; à toutes les libertés, tous les possibles, qui s'ouvraient par miracle au gré des chemins.
Et voir le soleil se coucher depuis le chalet, si je me souviens combien c'était plus beau ensemble, combien c'était grisant et comme devenaient accessibles tous les mystères et le paradis même, c'est à hurler.
C'est à hurler que tu sois mort et me résoudre à vivre privée de ce bonheur.


Mais ton amour ne m'a jamais manqué.
Ton amour, ta mort me l'a laissé intact.
Tu m'as donné d'emblée, dès cette première rencontre ce jour de mai, assez d'amour pour tenir au moins une vie entière.
Il me tient au cœur comme on dit d'une nourriture riche qu'elle nous tient au corps. Mais les nourritures terrestres passent tandis que, chaque matin, je constate que l'amour s'étend. 

C'est sans doute pour ça que malgré les souffrances, je me sens des ailes et tous les courages : grâce à toi, je suis une rassasiée d'amour pour le restant de mes jours ici-bas et peut-être plus encore."

Héloïse Combes tous droits réservés, 19-02-2016






2 commentaires: