Les textes et images présents sur ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me demander avant une quelconque utilisation.


mardi 28 juillet 2015

Nous n'obéirons pas au monde


Nous n'obéirons pas au monde

Dans notre refus d'obéir nous serons entêtés, sauvages, grandioses mon amour, grandioses nous serons, grandioses comme sont les enfants gitans, les ongles noirs de terre, le menton relevé, quelque chose de noble et d'implacable dans le regard


Nous nous enivrerons de vin, nous nous enivrerons de vent, d'étoiles et puis d'eau claire, et nous irons les jambes nues, les pieds cornés par les sentiers avec les chiens errants et les chevaux aux crinières de folle avoine, fiers mon amour, fièrement ensauvagés nous serons


Nous irons sans bagages, les souffles furibonds nous déshabilleront, nous rendront vulnérables, nus et gloutons de vie comme des nouveaux-nés
Les ruisseaux cavaleurs disperseront nos vices en riant aux éclats et nous simplifieront, allégés nous rendront, Roi et Reine parmi les galets et les bois flottés

Nous n'obéirons pas au monde, mon amour, cela fait si longtemps que ses lois, ses chimères, sont à nos cœurs d'une étoffe moins dense que celle des brumes qui se meuvent, ce soir, longues ailes blanches qui s'effilochent au-dessus de la Creuse

Nous n'obéirons pas au monde, seule la vie qui palpite, intacte dans nos veines, la lumière dorée sur la paille coupée, lumière souveraine des campagne en été ; et les gouffres ombreux quand Dieu nous laisse aveugles, nous les traverserons ensemble, tremblants, l'échine basse, enfants terribles qui hantent par deux les forêts tels des loups efflanqués

Je n'attendrai rien que ta main, tu n'attendras rien que mon ventre, jusqu'à ce que le geai, le crocus ou le gui viennent nous rappeler la Grâce

Nous nous enivrerons de vin, nous nous enivrerons de vent, d'étoiles et puis d'eau claire, et nous irons les jambes nues, les pieds cornés par les sentiers avec les chiens errants et les chevaux aux crinières de folle avoine, fiers mon amour, fièrement ensauvagés nous serons

Nous n'obéirons pas au monde 
Nous n'obéirons pas au monde
Nous n'obéirons pas au monde






Texte et photo Leica, tous droits réservés, Héloïse Combes, Gargilesse juillet 2015.

mardi 21 juillet 2015

La Folle allure



La folle allure, extrait de mon prochain disque La Nouvelle H ( sortie prévue septembre 2015 ).
Musique: Héloïse Combes
Paroles: d'après le roman de Christian Bobin, "La folle allure".
Chant : Héloïse Combes
Violoncelle : Janice Renau 
Guitare : Guilam 
Flûte et tambour : Goffredo Degli Esposti -sans oublier notre choriste Clement. 
Vidéo amateur -prière de ne pas visionner en grand écran ;-)- à Gargilesse.